dimanche 24 juillet 2016

TDF 2016 : SAGAN meilleur sprinteur

Ce classement du meilleur sprinteur se définit à l'arrivée des étapes de plaine uniquement et lors du sprint intermédiaire de chaque étape. Le barème de points est le même que celui actuellement en vigueur sur le TDF ; jusqu'à 50 points aux arrivées et jusqu'à 20 points sur le sprint en cours d'étape.

Ce classement est nouveau car il n'existe pas actuellement. En effet, le Maillot Vert désigne le vainqueur du TDF aux points. Voici donc un nouveau maillot distinctif : le Maillot Bleu du meilleur sprinteur.

En 2016, il y a 9 étapes de plaine, un record. Voici le classement sur ce TDF.

Rg Classement 1st 2nd 3rd Pts S Pts i Tot Ecart
1 SAGAN Peter 2 2 3 386 68 454 =
2 KITTEL Marcel 1 2 0 227 15 242 =
3 MATTHEWS Michael 1 0 0 140 64 204 =
4 KRISTOFF Alexander 0 2 1 186 9 195 -1
5 GREIPEL André 1 1 0 162 26 188 1
6 COQUARD Bryan 0 1 1 148 24 172 =
7 DE GENDT Thomas 0 0 0 12 77 89 =

* Pts S = Points gagnés sur les étapes de plaine
* Pts i = Points gagnés sur les sprints intermédiaires des étapes avec du relief
* Ecart = Différence entre ce classement et le classement du Maillot Vert officiel.

Toutes les étapes de plaine ont été remportées par les sprinteurs, comme chaque année depuis 2012 au moins.

Dans ce classement, il manque CAVENDISH et ses 4 succès d'étape. Avec 293 points, il occuperait la 2ème place. Il aurait pu tenter un 5ème bouquet à PARIS et se rapprocher un peu plus du record de victoires de MERCKX mais il a préféré abandonner pour se préparer pour les Jeux Olympiques.

SAGAN, champion du monde en titre, a surclassé ses adversaires : 7 podiums en 9 étapes plus une 4ème et une 6ème place. Même si CAVENDISH avait remporté un 5ème succès, il n'aurait pu rivaliser. Chapeau SAGAN !

MATTHEWS monte sur la boîte grâce aux points récupérés sur les étapes vallonnées et notamment lors de 2 échappées auxquelles il s'est mêlé.

COQUARD est encore en progrès par rapport aux années précédentes. Sur un TDF qui faisaient la part belle aux sprinteurs avec 9 étapes à se départager, il était en concurrence avec l'ensemble des meilleurs sprinteurs du peloton actuel. Il a réussi 2 podiums contre 1 l'année précédente et est passé tout près de la victoire (à 20 mm)... 2017 devrait lui permettre d'ouvrir son compteur sur le Tour.

Il ne manquait que BOUHANNI à l'appel des sprinteurs. Il faut noter la bonne performance de son poisson pilote, LAPORTE, qui parvient à se classer 8ème avec 86 points. COFIDIS pourra malgré tout nourrir des regrets de ne pas avoir eu son sprinteur maison sur l'épreuve.

Enfin, le premier baroudeur, DE GENDT comme en 2015, figure au 7ème rang. Ce classement du meilleur sprinteur, Maillot Bleu, est cohérent car les baroudeurs ne jouent pas les premiers rôles. Tactiquement, les baroudeurs d'une équipe peuvent jouer les trouble-fêtes et défendre les intérêts d'une équipe. Celà peut être le cas pour DE GENDT qui peut défendre la position de GREIPEL qui ne prend que rarement les échappées.

Aucun commentaire: