samedi 28 juillet 2012

TDF 2012 : SAGAN meilleur sprinteur

Ce classement du meilleur sprinteur se définit à l'arrivée des étapes de plaine uniquement et lors du sprint intermédiaire de chaque étape. Le barème de points est le même que celui actuellement en vigueur sur le TDF ; jusqu'à 50 points aux arrivées et jusqu'à 20 points sur le sprint en cours d'étape.

Ce classement est nouveau car il n'existe pas actuellement. En effet, le Maillot Vert désigne le vainqueur du TDF aux points. Voici donc un nouveau maillot distinctif : le Maillot Bleu du meilleur sprinteur.

En 2012, il y a 6 étapes de plaine. Voici le classement sur ce TDF.

Rg Classement 1st 2nd 3rd Pts S Pts i Tot Ecart
1 SAGAN 1 2 0 196 71 267 =
2 GREIPEL 3 2 0 238 25 263 =
3 GOSS 0 1 3 180 49 229 =
4 CAVENDISH 2 0 0 162 19 181 =
5 HAEDO 0 0 1 75 0 75 -4
6 BOASSON HAGEN 0 0 1 59 16 75 1

Pour l'analyse, l'origine des points est précisé. Il y a les points issus du sprint à l'arrivée des étapes de plaines (Pts S) et les points issus des sprints intermédiaires (Pts i).

L'écart donne la différence avec le classement du maillot vert officiel. Cette année, on pourrait presque considérer que le classement aux points équivaut au classement du meilleur sprinteur. Simplement HAEDO devance BOASSON HAGEN grâce à une 4ème place obtenue à PARIS.

Il faut souligner l'absence de PETACCHI, éliminé lors de l'étape 11 suite à une chute et à une arrivée hors délai. A mi-parcours, il avait déjà 97 points, ce qui lui assurait au moins un TOP 5.

Le premier enseignement est que les 6 étapes ont été remportées par les sprinteurs. Les baroudeurs ont systématiquement été repris avant l'arrivée.

L'écart entre SAGAN et GREIPEL est très faible, 4 petits points. Ce classement s'est joué lors de l'étape des Champs Elysées, SAGAN marquant 23 points de plus que GREIPEL, alors en tête du classement, et grâce à une belle seconde place.

On voit que GREIPEL a sorti le grand jeu. Sur 6 étapes, il en a gagné 3 et à fait 2 deuxième places. Difficile de faire mieux... Pourtant, au classement final, il n'est pas le meilleur sprinteur.

On voit que SAGAN dépasse GREIPEL grâce aux sprints intermédiaires sur les étapes vallonnées puisqu'il y marque 46 points de plus. Il a notamment accumulé 24 points en prenant l'échappée des étapes 11 et 16.

Bravo à GOSS qui réalise un podium devant CAVENDISH.

Ce nouveau classement semble particulièrement intéressant car, à l'image de SAGAN, il "pousse" les sprinteur à être acteur des étapes vallonnées.

Aucun commentaire: