samedi 16 juillet 2016

Le Tour de France de mes rêves...

Evidemment, dans ce parcours type qui doit faire la part belle au panache et à la sécurité, il n'y a pas de CLM individuel de plus de 15 km, ni d'arrivée en haut d'un col de première catégorie ou plus.

Je garde un CLM individuel court ou un prologue et un CLM par équipe.

Il y a des bonifications en secondes pour les 3 premiers de toutes les étapes.

Les étapes de plaine sont neutralisées dans la course au temps pour sécuriser les sprints massifs.

Les points pour le classement du vainqueur aux points sont distribués uniquement aux arrivées et de manière identique sur toutes les étapes, quelque soit le profil.

Les points pour le classement du meilleur sprinteur sont distribués aux arrivées des étapes de plaine uniquement ainsi qu'au passage du sprint intermédiaire de toutes les étapes.

Les étapes avec des secteurs pavés ne figurent pas non plus car je les juge trop risquées et le facteur chance y revêt un caractère trop décisif.

Il y aurait 26 équipes de 6 coureurs contre 22 de 9 coureurs actuellement. Une seule voiture par équipe serait autorisée à suivre les coureurs sur les étapes en ligne.

Il n'y a pas d'étape de plaine longue et ennuyeuse. Elles sont courues sur une centaine de km environ. Idéalement, leur tracé est la répétition d'un circuit d'une quinzaine de km. Il peut y avoir 1 boucle autour d'une ville départ, une transition de quelques dizaines de km et 1 boucle autour de la ville d'arrivée.

Pour ces courses en circuit, prendre un tour signifie être hors délai et éliminé.

Pour mes étapes sur circuit, il n'y aurait pas d'oreillette.

Les étapes de montagne sont en nombre limité.

Les étapes de moyenne montagne, plus indécises, plus difficiles, sont au coeur de mon parcours. Plusieurs profils sont exploitables avec des arrivées en côte et des enchaînements explosifs en fin d'étape. Les bosses se montent en général en moins de 10'. Sur ces étapes, il y a des boucles pour faciliter l'organisation de la répétition de ces efforts, usants pour les organismes.

Aucun commentaire: