mardi 4 février 2014

Paris Nice 2014. Merci ASO !

Avec le parcours proposé pour ce Paris Nice 2014, je suis heureux de trouver une idée partagée le 4 août 2012 avec les organisateurs.

Les qualitatifs employés dans la presse augure d'une belle course, indécise, qui opposera plus de prétendants qu'à l'accoutumée. Ils seront nombreux à tenter leur chance, à n'en pas douter... Vivement début mars...

Extraits :

ASO :
"Avis aux audacieux",
"Paris Nice offre aux coureurs les plus entreprenants des perspectives inédites",
"Rouleurs et grimpeurs partageront les chances de victoire avec les baroudeurs et puncheurs",
"Ce Paris Nice contraindra les prétendants à une vigilance de tous les instants, sachant qu'aucune des étapes ne devrait donner un avantage décisif à un rouleur dominateur ou à un grimpeur insaisissable",
"L'absence de CLM prive les spécialistes de l'effort solitaire d'une prime à la puissance",
"La recherche de terrains escarpés et accidentés plutôt que d'ascensions ultra-sélectives privilégie la capacité d'audace au talent naturel des montagnards",
"Les leaders devront surveiller les baroudeurs tout-terrain, qui ont rarement eu autant de perspectives sur Paris Nice",
"Un parcours avec 8 étapes en ligne, sans CLM et sans arrivée en altitude, devrait, nous en avons la conviction, débrider la course et les ambitions"

Christian Prudhomme :
"Les contre-la-montres peuvent parfois figer les positions"
"Nous voulons sortir des courses stéréotypées"
"Il y aura du suspense jusqu’au bout"
"Ça ouvre la course à toute une catégorie de coureurs qui n’ont peut-être jamais rêvé de gagner Paris Nice et qui vont se retrouver, pourquoi pas, aux premières loges"
"Tout est fait pour que la course soit le plus ouverte possible, que les coureurs osent, qu’il y ait une prime aux audacieux. Je suis bien incapable de dire qui va gagner"

Cyril Saugrain (sur velo101) :
"Je pense que le profil audacieux et novateur de Paris Nice va donner raison aux organisateurs. Pour gagner il va falloir attaquer, prendre des risques, oser",
"Un parcours sans chrono ni arrivée au sommet, je trouve que c'est une idée sympa, tout à fait digne d'une course comme Paris Nice",
"Je pense qu'on va avoir du beau spectacle"
"Beaucoup d'étapes vont donner des possibilités d'ouverture, ce qui ne va pas figer le classement général. Ce sera une course mouvementée"
"Les coureurs devront prendre des risques, ce qui devrait être très plaisant à suivre"

Marc Madiot (sur BFMTV) :
"C’est plutôt une bonne chose. On n’est pas obligé de rester ad vitam aeternam sur les mêmes schémas. Ça peut être intéressant"
"Ça va forcément resserrer les écarts. Il peut y avoir aussi des échappées au long cours. Ça donne un peu d’oxygène à la course. On va sortir un peu des sentiers battus. Ce n’est pas plus mal"

Aucun commentaire: