vendredi 13 décembre 2013

Cyclosportives 2013 : bilan spatial et temporel

Semaines : 27 24 26 23 34 Total
Rhône Alpes 20 300 13 700 2 200 1 500 500 50 800
Midi-Pyrénées 800 4 100 13 500
Bretagne 600 7 000 900 2 200 12 500
PACA 800 300 11 500
Pays de Loire 400 1 900 5 500
Auvergne 1 600 4 900
Total 23 700 14 500 13 300 8 000 5 900 126 900

Au niveau de la fréquentation des cyclosportives en France, la région Rhône Alpes est "the place to be" en 2013. La participation y est presque 4 fois supérieure aux 2 régions qui suivent : Midi Pyrénées et Bretagne. Une partie de l'explication vient de la présence de l'Etape du Tour dans la région en 2013. Cette épreuve est un poids lourd avec 10 000 inscriptions environ. Ce ne sera pas le cas en 2014. Malgré tout, la région Rhône Alpes reste la destination la plus courtisée. Si on étend la couverture au Sud Est de la France en intégrant la région PACA et l'Auvergne, ainsi que la Bourgogne, on obtient plus de la moitié de la fréquentation totale.

Concernant les dates, il y a eu un gros embouteillage en semaine 27 (fin juin, début juillet). Près de 24 000 cyclistes ont participé aux épreuves du calendrier. Ils étaient quasi 23 000, uniquement dans le Sud Est français. Autant dire que la concurrence a été rude pour les organisateurs. La 2ème semaine la plus chargée n'a "que" 14 500 participants, dont 13 700 pour la seule Ardéchoise. Le week-end de la semaine 27 était ainsi exceptionnellement chargé.

Les Copains, la JPP Neuf de Coeur et la Serre Che Luc Alphand ont dû tenter d'exister face aux grosses cylindrées du circuit que sont l'Etape du Tour et la Marmotte. Des 3 épreuves, ce sont les Copains qui ont le mieux résisté avec une baisse de 20% environ contre près de 30% pour la JPP Neuf de Coeur et la Serre Che Luc Alphand.

Aucun commentaire: