mercredi 17 juillet 2013

TDF 2013 : CLM Embrun - Chorges. Merci ASO !

Un parcours de 32 km avec une première montée difficile et des pourcentages variables, suivie d'une descente technique.

En haut de la 2ème montée, on observera un changement de vélo pour de nombreux coureurs qui opteront pour un vélo de CLM pour les 12 derniers km, très roulants. Le fait que cette portion roulante soit descendante leur donne raison car la vitesse est de fait élevée (55 km/h en moyenne). L'influence de l'aérodynamisme sur la performance augmente en conséquence.

On est ici très proche de la réflexion de juillet 2012. Le parcours est malgré tout assez montagneux avec une portion ascendante qui représente le plus de km. La descente technique est relativement courte. Il n'est pas étonnant de retrouver les 2 grimpeurs ayant les références de rouleur les plus significatives : FROOME et CONTADOR aux 2 premières places. Nul doute qu'avec un changement de vélo, CONTADOR, aurait pu jouer la victoire.

PERAUD, pourtant normalement à l'aise en descendre grâce à son expérience du VTT est partie 2 fois à la faute. Il a chuté le matin et pendant l'épreuve. Une fracture de la clavicule l'a contraint à l'abandon. Il était 9ème du général. A 36 ans, à la veille de 3 belles étapes de montagne, dans les Alpes, fief de son équipe AG2R la Mondiale, on peut imaginer le niveau de pression qu'il pouvait devoir gérer pendant ce CLM.

Avoir la descente technique avant la montée "cassante" modifierait probablement sensiblement les résultats et piégerait les coureurs qui chercheraient à se refaire dans la bosse après une descente leur ayant fait perdre du temps.

Aucun commentaire: