vendredi 26 juillet 2013

TDF 2013 : SAGAN vainqueur aux points

Pour ce classement, seuls les points attribués à l'arrivée aux 15 premiers comptent. Pour chaque étape, quelque soit le profil, le nombre de points gagnés reste le même. Pour le TOP 3, c'est 50, 35 et 25 points à distribuer.

Rg Mon classement 1st TOP3 TOP15 Pts Off Ecart Opp Eff
1 SAGAN 1 7 9 280 409 = 11 51%
2 FROOME 3 5 8 236 107 -7 9 52%
3 KITTEL 4 5 5 225 222 -1 7 64%
4 CAVENDISH 2 5 6 214 312 2 7 61%
5 GREIPEL 1 3 5 147 267 2 7 42%
6 QUINTANA 1 2 5 135 69 -14 8 34%
7 KWIATKOWSKI 0 2 6 131 110 -1 8 33%
8 RODRIGUEZ 0 2 6 123 72 -9 8 31%
9 KRISTOFF 0 1 6 120 177 4 7 34%
10 CONTADOR 0 1 8 108 76 -6 9 24%
11 COSTA 2 2 3 108

4 54%
12 ROJAS 0 1 7 103 156 5 7 29%
13 PORTE 0 1 5 98

9 22%
14 VALVERDE 0 1 7 91

12 15%
15 RIBLON 1 2 4 90 104 5 4 45%
16 FUGLSANG 0 1 5 89

4 45%
17 KREUZIGER 0 0 7 88

4 44%
18 MOLLEMA 0 1 6 81

8 20%
19 BAKELANTS 1 2 4 80 84 6 4 40%
20 TRENTIN 1 1 2 77

4 39%

Etapes :
  • Grimpeurs : 8 étapes (dont 4 arrivées au sommet et 1 CLM)
  • Rouleurs : 1 étape
  • Puncheurs : 4 étapes (mais ne leur offrant pas vraiment l'opportunité de faire la différence)
  • Sprinteurs : 7 étapes

VALVERDE compte 12 étapes à son avantage. 11 journées sont favorables à SAGAN et 9 à FROOME, PORTE et CONTADOR. Ce sont les coureurs les mieux lotis de ce Tour. Mais les grimpeurs que sont QUINTANA et RODRIGUEZ ne sont pas en reste avec 8 étapes de montagne se terminant par une ascension.

Equipier de FROOME, il va de soi que PORTE, vainqueur de PARIS NICE au mois de Mars ne défendra pas sa position.

Les sprinteurs se paient une belle part du gâteau avec 4 places dans le Top 5. La principale raison est que les étapes qui leurs sont promises étaient nombreuses.

C'est d'ailleurs ce qui permet à SAGAN de chiper la victoire à FROOME. Ils ont sensiblement la même efficacité mais SAGAN a eu plus d'opportunité de marquer des points.

On remarque également que le classement est très serré entre les 4 premiers. Le suspens et l'intérêt de ce classement est présent. Les positions du TOP 5 ont évolué jusqu'au dernier jour.

On peut également souligner les écarts avec le classement officiel qui propose une hiérarchie bien différente. Les grimpeurs font leur apparition grâce à un système de points équilibré entre les étapes de plaine et les étapes de montagne, contrairement à la cotation officielle.

De nombreux baroudeurs ne sont pas dans ce classement alors qu'ils étaient dans le tableau officiel. C'est le cas notamment de FLECHA et DE GENDT. Logiquement, ces coureurs n'apparaissent pas car je valorise uniquement les arrivées.

Pour  bien figurer, il faut jouer régulièrement la victoire. Le panache et le caractère offensif sont valorisés. Les coureurs qui se contentent de limiter les écarts et qui ne se battent pas jusqu'à la ligne pour obtenir une place sont inévitablement en retrait.

Enfin, le manque d'efficacité de VALVERDE n'est pas habituel. Il semble avoir privilégié la prudence, notamment sur les étapes qui auraient pu lui convenir. Clairement, le classement au temps était sa priorité. Il a certainement couru contre nature.

Aucun commentaire: